Participation au SIMA 2017

Les 21 et 22 Octobre 2017, le Train d'Enfer, aimablement invité par le Club de Modélisme d'Argenteuil (CMA), a participé au Salon International de Modélisme d'Argenteuil.

Depuis la renaissance de notre club, c'était notre seconde participation de groupe à une exposition hors de Franconville (la précédente étant l'exposition de Goussainville en Février 2015). Pour l'occasion, nous avons déployé un réseau composé de la grande raquette de Jean-Marc, de deux modules de Jean-Michel tout juste rapatriés du RAMMA à Sedan, de deux modules de Denis, d'un  module d'angle (non décoré) et de notre petite raquette dont la décoration avait débuté un mois auparavant; le tout occupait une longueur de 8,50 m, espace imparti par les organisateurs (nous avons même un peu débordé sur le territoire de notre voisin Carrefour2000 de St Gratien, qui nous l'a gentiment permis et que nous remercions).

Si notre décoration était certes moins achevée que celle du grand réseau de nos hôtes (le CMA), nous parvenions néanmoins à faire figure honorable; les visiteurs ont été nombreux à s'arrêter devant notre stand. Et les questions n'ont pas manqué! Même les spectateurs les moins avertis étaient sensible à l'atmosphère dégagée par les modules de Jean-Michel.

Côté technique, nous n'avons eu que des problèmes d'ajustement mineurs. Le réseau était monté et opérationnel en deux heures et demie; une heure a suffit pour démonter et tout ranger dans les véhicules. Nul doute que les séances mensuelles de roulage de l'année passée ont largement contribué à nous rôder. Le Président ne s'est même pas énervé.

La circulation des trains de notre réseau majoritairement en voie unique pourrait être considérée comme limitant les possibilités de jeu. Il s'avère plutôt que cela introduit une intéressante complexité dans les circulations, complexité qu'il faut gérer attentivement et qui contribue grandement à l'attrait de l'exploitation du réseau (contribuant aussi au plaisir des spectateurs). La gestion des circulations a été assurée avec maîtrise par notre jeune membre Loïc, dont c'était pourtant les débuts dans ce genre d'exercice. On aura besoin de lui pour de prochaines expos! Autre leçon de la voie unique: il faut absolument prévoir des zones de croisement des trains. Dans le cas présent, la zone de croisement était assurée par la (courte) voie d'évitement des modules de Jean-Michel, qui s'est avérée précieuse pour stationner un train court ou un autorail en attente d'un train croiseur qui pouvait, lui, être très long; nous avons largement usé de cette faculté. Enfin, dans l'environnement forcément bruyant d'une exposition, il va falloir que nous trouvions un moyen de communiquer de manière fiable entre exploitant (les smartphones sont utilisés pour piloter les trains!).

Tous les membres du Train d'Enfer ont donc passé un excellent et passionnant week-end de modélisme ferroviaire. Pour cela, nous remercions chaleureusement de (CMA) pour son invitation et à travers lui tous ceux qui ont rendu possible cet événement d'excellente qualité.

Copie de DSC_0186
Copie de DSC_0184
Copie de DSC_0189
Copie de DSC_0159
Copie de DSC_0153
Copie de DSC_0152
Copie de DSC_0164
Copie de DSC_0167
Plan SIMA 06