Bretelles avec les moteurs d’aiguille MTB 5

Dans un article précédent, on a donné quelques précisions destinées à faciliter la prise en main des moteurs d’aiguille tchèques MTB 5.

Ce moteur réservait encore une surprise : il s’avère que le branchement de deux moteurs en parallèle, par exemple pour actionner simultanément les deux aiguilles d’une bretelle, rend inopérants les contacts de fin de course ! La cause en est probablement le montage électronique interne au moteur, dont on n’a pas le schéma. Le résultat est que les deux aiguilles prennent une position aléatoire quelconque quand on les commande. Il est regrettable que la notice fournie avec le moteur ne traite pas ce cas.

 

M. Thomas, de CDF, qui semble-t-il découvrait comme nous le problème (mi-2017), a alors suggéré d’installer des diodes anti-retour dans le circuit d’alimentation des moteurs ; il convient de l’en remercier car c’était en effet la solution. Ces diodes (des 1N4007 de notre réserve) ont été montées de la façon suivante sur le circuit de commande des moteurs :

P1 et P2 sont les boutons poussoirs (à contact furtif, donc) qui commandaient auparavant les solénoïdes Peco que les MTB devaient remplacer. L’alimentation peut être du 16V~  ou du 12V= . On n’a figuré sur le schéma que les connecteurs de commande des moteurs (Poz et COM). On peut inverser les Poz entre les moteurs MTB (c’est à dire brancher par exemple le Poz1 de MTB1 avec le Poz2 de MTB2). C’est pas sorcier mais ça aurait été mieux de l’expliquer….

 

Notons que nous ne savons pas si ce qui précède s’applique aux nouveaux moteurs MTB6.

Denis L.