Séance de roulage et ateliers au centre Socioculturel

Pour notre week-end mensuel d'exploitation, nous avions décidé de ne pas monter notre réseau du fait de la tenue de notre AG juste avant. Mais cela ne nous a pas empêché de bien employer cette séance pour laquelle nous n'avons pas fait de photos car peu photogénique.

Tout d'abord, le Samedi a offert l'occasion d'une initiation au logiciel Sketchup par notre Président nouvellement élu. Ce logiciel permet de concevoir des objets en 3 dimensions et de les stocker dans un fichier qui peut ensuite être envoyé vers une imprimante 3D. Bien que partiellement aphone (probablement l'émotion de l'élection), notre Président a fourni des explications qui ont permis de se rendre compte que concevoir des objets 3D imprimables n'est pas aussi simple qu'on pourrait le croire, même si l'outil logiciel semble aussi simple que possible à prendre en main (mais les élèves devront encore travailler longtemps pour en acquérir un début de maîtrise).

En parallèle à cet atelier Sketchup, notre membre Philippe avait amené son petit circuit d'essai. Nous y avons raccordé notre centrale digitale toute neuve et son booster, ce qui nous a permis de vérifier que cet ensemble était parfaitement fonctionnel. Nous voici donc "armés" pour de prochaines expositions sans obliger un membre à démonter ses matériels personnels pour les prêter au club. Il reste maintenant à installer cet ensemble dans une valise en suivant les spécifications d'Union-Rail. Ces essais nous ont bien entendu conduit à piloter nos locomotives avec nos smartphones et l'application du constructeur de la centre (une Roco z21start et son modem). Mais nous avons aussi pu vérifier qu'une autre application, Digitrain (Android), est compatible avec notre z21.

Toujours sur ce modeste circuit d'essai, il a été procédé au calibrage de plusieurs locomotives pour une utilisation avec le logiciel Train Controller (propriété de notre Président), que nous continuons à déployer en exposition. Mais nous aimerions trouver un moyen pour transférer les données des machines (calibrées) d'un fichier de réseau à un autre; les investigations vont se poursuivre.

Enfin, des échanges entre membres ont généré des idées pour une éventuelle évolution des spécifications techniques d'Union-Rail afin d'assurer une plus grande fiabilité de l'exploitation en réseau modulaire. Il s'agirait ici de faire un usage accru des boosters, chaque ensemble modulaire individuel ayant son propre booster piloté par la centrale du réseau. L'avantage de ce montage est qu'un incident sur un ensemble modulaire individuel n'affecte que le booster de cet ensemble sans perturber l'exploitation sur les autres ensembles. L'inconvénient est d'imposer l'achat d'un booster pour chaque ensemble modulaire, mais le coût reste raisonnable, surtout comparé à une centrale.